Le Président de la République à Andekaleka : Lancement officiel de la campagne nationale de reboisement 2016-2017

Environ 1200 plants autochtones ont été mis en terre pour la restauration de la forêt et près de 4900 plants de bambous seront plantés sur les rives des cours d’eau pour faire face à l’érosion

ANTANANARIVO, Madagascar, 19 décembre 2016/APO/ —

La campagne nationale de reboisement 2016-2017 a été lancée officiellement dans la commune rurale d’Andekaleka par le Président de la République, ce 16 décembre. « C’est la première fois que la Commune rurale d’Andekaleka accueille une grande manifestation de ce genre, et c’est également la première fois qu’un Président de la République vient dans notre localité. Ce 16 décembre 2016 est une journée historique pour nous » a annoncé le maire d’Andekaleka, Soatombo Claudine. Un discours marqué par les doléances sur la situation alarmante des EPP et des CSB 2, mais marqué également par la volonté d’aller de l’avant pour le développement de sa commune rurale.
« J’ai toujours voulu visiter Andekaleka, et je suis content d’être avec vous aujourd’hui, pour le lancement officiel de la campagne nationale de reboisement dans cette commune qui offre l’électricité et la lumière pour le pays », a  annoncé le Président de la République. Il a toutefois attiré l’attention de tous sur les méfaits des feux de brousse, la destruction du milieu naturel, pour demander à toute la population « Est-ce que c’est cela que nous allons laisser pour nos enfants ? » Le Chef de l’Etat a ainsi annoncé que des mesures importantes vont être prises pour préserver l’environnement, non sans faire appel à tout un chacun pour une nouvelle prise de conscience, pour un changement de mentalité. Il a particulièrement appelé les jeunes à une prise de responsabilité, pour respecter et faire respecter les lois en vigueur sur l’environnement, à aimer la Patrie, pour prendre d’ores et déjà leur avenir en main. « Nous avons des défis considérables pour la préservation de l’environnement, car cela fait partie intégrante du développement du pays »,  a conclu le Président Rajaonarimampianina.
Pour ce lancement officiel du reboisement, la Ministre Johanita Ndahimananjara, en charge de l’environnement, de l’écologie et des forêts, a longuement expliqué les méfaits des feux de brousse, et du « tavy » qui entrainent le changement climatique auquel nous faisons face actuellement. Elle a fait part également des actions présidentielles lors des réunions internationales, et dont l’obtention du financement pour la réfection du barrage d’Andekaleka.
Plusieurs membres du Gouvernement ainsi que des élus de la Région Atsinanana étaient à Andekaleka pour le lancement de la campagne nationale de reboisement. Environ 1200 plants autochtones ont été mis en terre pour la restauration de la forêt et près de 4900 plants de bambous seront plantés sur les rives des cours d’eau pour faire face à l’érosion. Le Président Rajaonarimampianina a quant à lui répandu 4 kgs de graines de grevillea par hélicoptère, en semis direct sur la montagne d’Andekaleka. C’est une plante qui grandit rapidement sur les hauteurs et qui a la capacité de fixer la terre face à l’érosion. Pour la commune rurale d’Andekaleka, suites aux demandes du maire, le Chef de l’Etat a annoncé une aide pour la construction d’une école pilote, ainsi que l’adduction d’eau potable.

Distribué par APO pour Présidence de la République de Madagascar.

LAISSER UN COMMENTAIRE