Ne pensez pas à l’éléphant rose

Voici comment fonctionne le subconscient de l’homme.

Je vous donne un ordre : Ne pensez pas à un éléphant rose.

Que faites vous à l’instant, quelques secondes après avoir lu la phrase écrite en rose ? Je sais exactement ce à quoi vous venez de penser. Hé bien, vous ne pouvez vous en empêcher, avouez-le. Vous ne faites que penser à un éléphant de couleur rose.

Ne vous en voulez pas, ce n’est pas votre faute. C’est une réalité universelle. Ce n’est pas de votre faute. Je ne suis pas un génie non plus : c’est simplement le cerveau qui ne traite pas les négations et le pouvoir de votre imagination à l’œuvre.

Vous ne voyez pas encore où je veux en venir ? D’accord, allons y pas à pas ?

Si vous lisez le livre saint appelé Bible, il a été mis dans la bouche de Job la phrase suivante : « ce que je crains, c’est ce qui m’arrive ». Ce que je crains, c’est ce à quoi je pense, ce qui me fait peur, me terrorise, m’empêche pratiquement de dormir et de jouir du présent. Ce à quoi je pense le plus s’imprime sur mon visage.

Vous pouvez connaître immédiatement l’état d’esprit d’une personne rien qu’en regardant son visage. En effet si cette personne est le plus souvent joyeuse, ses traits du visage, même ses rides reflètent la joie. Mais si au contraire elle est souvent triste et préoccupée, la tristesse s’imprime sur ses traits et même dans ses rides. Notre visage est le reflet de nos pensées intimes.

Alors en revenant à notre sujet, comment pouvons-nous profiter du fait que notre cerveau ne traite pas les négations.

Souvent lorsque nous avons un problème, nous y pensons tout le temps. Notre attention est focalisée sur ce problème. Nous imaginons les conséquences et cela augmente notre désarroi. Mais en vérité lorsque nous avons un problème, que souhaitons-nous ? au plus profond de nous même, nous souhaitons que le problème soit résolu et que nous n’en subissions pas les conséquences.

Prenons un exemple : vous devez 5 mois de loyer et vous craignez que votre propriétaire ne vienne vous vider. Toute votre attention est focalisée sur les conséquences de ce renvoi : la honte, le regard effaré des enfants, le regard accusateur de votre femme, le regard des voisins, les accusations du propriétaire, etc. vous y pensez et y repensez. Mais ces pensées vont-elles résoudre le problème ? NON BIEN SUR.

Revenons donc à mon ordre de départ. J’ai commencé cet article en ordonnant : ne pensez pas à un éléphant rose, et naturellement, c’est l’image d’un éléphant rose qui s’est imposée à votre cerveau. La conclusion logique est donc que si vous pensez à ce que vous ne voulez vous aurez dans votre vie ce que vous ne voulez pas. Votre cerveau ne connaît pas la négation donc lorsque vous vous concentrez sur les conséquences du non paiement de loyer, lorsque vous faites défiler dans votre cerveau les images de honte et de déshonneur, le cerveau pense que vous voulez en fait voir arriver ces choses dans votre vie. Napoléon Hill a écrit dans son livre « pensez et devenez riche » que nous devenons ce à quoi nous pensons le plus. La loi d’attraction stipule que nous attirons dans notre vie ce à quoi nous pensons le plus. Alors si vous pensez aux conséquences de vos dettes, si vous pensez  aux conséquences négatives de vos actes, vous ne ferez qu’attirer encore plus rapidement ces choses (que soit dit en passant vous ne voulez pas) dans votre vie. Vous accélérez leur survenue.

Alors que faire quand tout semble aller mal ?

Quand tout semble aller mal, et au vue de ce que nous venons de lire plus haut, nous devons nous concentrer sur les choses que nous souhaitons  voir arriver dans notre vie.

Reprenons l’exemple du loyer. Au lieu de penser à votre honte et à la colère du propriétaire, concentrez plutôt vos pensées à vous imaginer entrain de payer le propriétaire, voyez le joyeux et satisfait, vous serrant la main et vous remerciant d’être un si bon locataire, voyez la fierté dans les yeux de votre femme qui vous remercie d’être un si bon et prévenant mari. Voyez-vous ? en tant que locataire, c’est en vérité ce que vous souhaitez : payer vos loyers à temps et être apprécier de votre propriétaire et de votre famille. Alors quelque soit la situation, concentrez vos pensées sur ce que vous souhaitez voir arriver  dans votre vie.

Je donne un autre ordre : Pensez à un éléphant rose. Que se passe t-il  dans votre cerveau là ! Tout de suite ! Vous pensez à l’éléphant rose.

J’avais commencé en vous demandant de ne pas penser à l’éléphant rose, mais vous y avez pensé. Je finis en vous ordonnant de penser à l’éléphant rose et vous y pensez. Donc deux ordres différents mais même résultat. Alors vous avez le choix maintenant soit pensez aux choses négatives et les obtenir ou alors décider de penser aux choses bonnes et positives et les attirer dans votre vie.

Utilisez « ce dysfonctionnement » de votre cerveau pour améliorer votre vie et résoudre vos problèmes.

Dans chaque situation, vous avez le choix, soit de penser aux conséquences négatives et les avoir ou penser aux solutions et à votre vie telle que vous souhaitez avoir ce type de vie.

Quelques cas pratiques :

–         Votre enfant ne travaille pas bien à l’école ? voyez le comme quelqu’un de très intelligent qui a de bonnes notes en classe et chaque fois que vous pensez à votre enfant, ne voyez que les images de son succès

–         Vous voulez plus de bonheur à la maison ? imaginez le bonheur familial tel que vous le souhaitez avec votre femme et vos enfants. Voyez les éclats de rires, la joie, les sorties en famille, au restaurant, en voyage, le bonheur des bonnes notes, d’une nouvelle maison, d’une nouvelle voiture, etc.

–         On vous annonce que vous êtes malade ? voyez vous en bonne santé et faisant toutes les activités d’une personne en bonne santé. Ne pensez pas un seul instant aux conséquences de la maladie.

–         On vous annonce votre futur licenciement ? voyez-vous occuper un nouveau poste dans l’entreprise de vos rêves, avec un salaire de rêve et tous les avantages qui vont avec.

Après tout qu’est ce que vous avez à perdre à être positif et penser positif ? Les pensées négatives vous dépriment et nous rapportent rien de bons dans votre vie.

Les pensées positives au contraire vous revigorent et au moins vous donne le sourire et l’espoir.

Alors à vous le choix : PENSEES POSITIVES ? PENSEES NEGATIVES ?

Par Ken Eddy
Msc.D –

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *